Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Soleil de Taroudant

Changer de vie à Taroudant

8 Janvier 2009 , Rédigé par Yves Publié dans #... Dar Dzahra en particulier

Reçu ce commentaire qui m'inspire cette réflexion :

"Je me permets de vous adresser ce mail, je suis journaliste pour France 2. Je travaille pour un magazine TV, dans lequel il y a essentiellement des reportage  consacrés aux changements de vie… « Tout quitter pour changer de vie »,dans lequel nous aimerions parler de ces personnes qui décident d’effectuer un tour du monde, ou encore partir en voyage en famille, s’expatrier à l’étranger... "


Plus qu'un changement de métier, j'aspire à un changement de vie.

Installés sur le plan professionnel, en couple, nous sommes prêt à quitter travail et situation, à nous éloigner (pas trop loin) des amis et de la famille, à gagner moins. Certains parlent d'harmonie, de renaissance, de liberté, d'autres de lâcheté, de fuite, d'oubli...

Le syndrome (ou le fantasme) de la chambre d'hôte touche 30 000 francais (en 1990 : 4500 seulement). Chaque année 2 500 personnes tentent l'aventure risquée (rentabilité 1500 à 3000 Euros par chambre et par an. source : Agence création d'entreprise).
La société nous encourage à la mobilité... En 1970 le projet de vie tournait autour de la famille heureuse et à l'accession à la propriété. En 2009, il est question de réalisation de soi, de recherche d'une identité personnelle.

L'évènement déclencheur : ras le bol du quotidien, société tournée vers la consommation et crise occidentale, questions existantielles jamais élucidés après un accident et des problèmes de santé. Le couvercle ne saute pas, mais la pression de la cocotte-minute se fait de plus en plus forte, la soupape joue son rôle. La reflexion sur soi même et l'inventaire des possibles impose le choix de Taroudant.

Une activité touristique à Taroudant pour les raisons suivantes : se mettre au vert, partir loin, connaitre les autres et rester à son compte.

Ce blog est le moyen de préparer la transition, faire le bilan, se confronter aux autres, à sa famille et vérifier que nous sommes sûr de nous.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Last Night in Orient 29/01/2009 21:13

Renoncer à la France ou à sa terre patrie pour être traité comme un exilé là-bas, non merci...Y passer d'agréables séjours de culture et de nature; pourquoi pas...Y effectuer une pose pourquoi pas non plus...Certains expatriés ont de vraies psychoses et peu de courage à affronter une vie dans leur pays. Ils vivent de manière générale un mal-être.On peut évidemment se poser en observateur européen dans ce pays, y apprécier sa musique, la culture...Apprécier la nourriture, y travailler dans une spécialité précise et non rencontrée dans ce pays. Dans les autres cas, je suis assez sceptique. Le tourisme bof, je suis passé à Taroudant, en décembre, les ryad étaient vides...la ville calme...Mis à part une belle rencontre culturelle, il n'y a rien à TAROUDAN. Un hopital public assez désastreux et vétuste avec des chat errants....qui manque totalement d'hygiène...On y fait de belles rencontre, certes, mais j'en fait de belle en Europe également.Je ne pourrai pas me priver de culture, d'inter-culturalité...Il est même constaté que peu de marocains connaissent leur propres cultures. Mes observations ne sont pas toujours réjouissantes.Je vis à Bruxelles dans un quartier vraiment inter-culturel...Tout le meilleur du Maroc en musique est vu à Paris ou à Bruxelles, Londres.Puis, l'étouffoir de cette ville en muraille, j'y ai fait plusieurs fois le tour à pied...L'été cette ville doit être étouffante...J'aime beaucoup sa lumière....par contre...La position centrale de mon pays permet d'y être en quelques heures, quelques jours ...La ville à proximité la plus désastreuse urbanistiquement est Ouled Teima, une ville fantôme sans charme du tout...Une ville sortie de nulle part...

Yves 30/01/2009 09:42


Qui parle de renoncer à quelquechose. Breton, je ne peux que rester. L'exil... Cela voudrait dire que le choix est forcé. Nous ne sommes pas en fuite et qui plus est, le Maroc reste à 3
heures de la France. En France, nous sommes tout les 2 entrepreneurs. Nous connaissont les réalités économiques Françaises et le stress de nos vies dans nos entreprises. Nous avons aussi beaucoup
voyagé de part le monde. Changer de vie c'est entreprendre une autre expérience. Nous avons déjà appris à lutter pour nos activités. Nos revenus, nous voulons les investir dans un projet et ne pas
les laisser fondre dans une banque. Certes, nous ne connaissons pas les vraies réalités, mais qui peut se gargariser de tout savoir avant de faire... L'hopital est bien vétuste, mais celui d'Agadir
n'est qu'à 1H ...
Bruxelles c'est très bien... surtout si tu t'y plais... Amicalement


Dany 22/01/2009 15:19

Bonjour Yves. Dans notre projet de vie un grand changement aussi... Donc je comprend parfaitement tous ceux qui pour une raison où pour une autre décident de tout quitter pour vivre plus doucement, sans stress, lieux de paix, iles, pays du soleil...enfin un page tournée vers d'autres horizons... bonne journée. Dany

Penny 12/01/2009 19:59

Hello Yves de Taroudant. Je ne sais pas quand, mais dans mes marocaines expéditions, nous trouverons, mon équipière et moi, le temps de passer vous voir à Taroudant... en attendant de pouvoir vous recevoir dans l'Oriental.Merci pour le poème, il me met du baume au coeur et je crois que je vais écrire autour.Bises. Penny

Yves 13/01/2009 09:06


l'esprit poétique de PENNY. (voir mes liens préférés Murmures...)