Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Soleil de Taroudant

Barrages à Taroudant barrages Aoulouz Abdelmoumen YoussefBenTachfine

14 Novembre 2008 , Rédigé par Yves Publié dans #... Les balades dans le coin

8 barrages (7photos seulement) sont réalisés dans le bassin du Souss permettant d’irriguer environ 91.500 ha

 

59000 hectares à partir du barrage d'Aoulouz

19500 hectares à partir du barrage Youssef Ben Tachfine

13000 hectares à partir du barrage Abdelmoumen

Ces ouvrages permettent également de desservir les agglomérations en eau potable et industrielle.

Le barrage Aoulouz est situé sur l'Oued Souss, dont le bassin versant s'étend sur près de 16.000 km2, entouré au nord par le Haut Atlas culminant à 4.167 m, les plateaux élevés de l'Anti-Atlas au Sud et à l'Est et l'Océan Atlantique à l'Ouest. Entre ces montagnes et l'Océan Atlantique est enserrée la plaine du Souss sur une superficie de près de 4.000 km2.
 
Le climat étant de type aride, les débits des rivières sont caractérisés par une grande irrégularité: le débit moyen au niveau du site du barrage est de 7 m3/ s, alors que le débit de la plus forte crue connue a atteint 1265 m3/s.
L'économie régionale est fortement dépendante du développement agricole, lequel a été freiné sensiblement par la baisse de la nappe du Souss. La réalimentation de cette nappe est donc devenue nécessaire. Le barrage Aoulouz permet de régulariser 120 Mm3 par an et de les injecter dans la plaine du Souss.
 
Quelques chiffres

1. Barrage d'Aoulouz: Sur l'oued Souss 60km Est de Taroudant. Mise en service en 1991. Le corps du barrage est du type poids en béton compacté au rouleau, haut de 79 m, long de 480 m avec une largeur maximale de 55 m au niveau du terrain naturel. Capacité de retenue 110 Millions de m3. Fonction Réalimentation de la nappe, Irrigation et EauPotable Taroudant

2. Barrage Youssef Ben Tachfine : Sur l' oued Massa près de Tiznit. Mise en service 1972. Le corps du barrage est de type souple, terre et enrochement, haut de 85m, long de 707m. Capacité de retenue 304 Millions de m3. Fonction Irrigation.

3. Barrage Abdelmoumen : Sur l' oued Issen près d'Agadir. Mise en service 1981. Le corps du barrage est de type béton à 27 contreforts, haut de 94m, long de 405m. Capacité de retenue 216 Millions de m3. Fonction Energie et Irrigation et EauPotable Agadir OuledTeima

 

Article Janvier 2007

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anonyme 15/04/2009 12:08


Les pluies vivifiantes du Souss-Massa fevrier 2009

Les dernières pluies qui se sont abattues sur la région Souss-Massa, pendant la 1ère semaine du mois courant, ont réalisé des performances respectables en matière d'alimentation des barrages et des nappes phréatiques. Certains d'entre eux sont en déversement. On s'attend à un impact positif notamment sur le secteur agricole dans la région et un renforcement de la sécurité de l'alimentation en eau potable. Selon des statistiques réalisées par l'Agence du bassin hydraulique du Souss-Massa, le volume stocké dans les barrages de la région au mois de février 2009 est de 447 M m3 contre à peine 163 M m3 au cours de la même période en 2008. Sur l'ensemble du bassin, le taux de remplissage des barrages est passé de 21% en 2008 à 58% en 2009, soit un gain de 37%. En raison de cette bonne pluviométrie, les barrages Mokhtar Soussi (+24 M m3), Prince Moulay Abdellah (+31 M m3) et Ahl Souss (+3.5 M m3) sont en déversement. En termes d'apports en eau observés jusqu'au 16 février courant, le barrage Youssef Ben Tachfine affiche 89 M m3 passant de 14% en 2008 à 46% aujourd'hui, soit un volume de 140Mm3. Avec le barrage Abdelmoumen, la barre est passée de 5% en février 2008 à 25% à la même période 2009. L'irrigation à partir des eaux du barrage Youssef Ben Tachfine, suspendu depuis mai 2008 en raison de la faiblesse de la réserve à cette époque, réduisant l'activité agricole sur les 18 000 ha de Chtouka et de Massa peut reprendre maintenant, le site enregistre un taux de remplissage dépassant les 46% avec une réserve de 140 M m3. Selon les experts, les effets bénéfiques de l'actuelle situation hydro-pluviométrique vont se répercuter sur la préservation de la nappe phréatique de Chtouka dont le pompage sera réduit à l'intérieur du périmètre irrigué à partir du barrage.  Si les effets des dernières précipitations au Souss-Massa sont ostensibles sur les vastes prairies verdoyantes accueillant les nombreux pique-niqueurs de la région, les habitants du Grand Agadir et ceux de Sidi Ifni et de Tiznit sont à l'abri de toute pénurie en matière d'alimentation en eau potable étant donné que les réserves assurent l'équivalent de deux années de consommation.