Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Soleil de Taroudant

Tarif des Taxis à Agadir

28 Février 2009 , Rédigé par Yves Publié dans #... News diverses

Le marchandage serait-il en voie de disparition au Maroc ? Quasi inconnu en Europe, mais généralisé partout ailleurs dans le monde, le marchandage fait partie intégrante de la culture Marocaine. On marchande partout dans le souk, dans les taxis. Certains marocains n'hésitent plus à marchander le prix des légumes.

Quelques initiatives d'affichage des prix voient pourtant le jour au Maroc. Un arrêté de septembre 2008, volonté royale, "impose" de rendre le coût de la vie marocaine plus transparent aux voyageurs.

Maintenant ("Daba") inutile de palabrer avec les chauffeurs pour connaitre le prix "raisonnable" d'une course.

Enfin un affichage clair vous attend à la sortie de l'aéroport AlMassira d'Agadir.

TAROUDANT

350 dhs de jour (env. 30 euros)
450 dhs de nuit (env. 40 euros)

Prévoyez 20dhs de plus pour les bagages de plus de 20kg.

Une autre solution : Rejoindre la gare routière d'Inezgane pour partager à 6 un grand taxi (mercédès beiges) et vous ammener à destination pour
15 dhs/personne Taroudant
60 dhs/personne Marrakech
60 dhs/personne Essaouira

En ville circulent de petit taxis :
  • Rouge à Agadir : course à 14 dhs
  • Beige à Taroudant : course à 7 dhs



Bientôt le souk plein d'étiquettes ! Rien n'est moins sûr...



Rappel des règles du marchandage

1. il faut connaitre le prix pratiqué (le juste prix) au moins en europe
2. Se fixer un budget
3. Noyer le poisson en sélectionnant plusieurs articles dont celui qui vous intéresse
4. Se montrer moyennement intéressé
5. Laisser le vendeur proposer 1 puis 2 (voire 3) prix. Le juste prix est d'environ la moitié du prix initial
6. Proposer son premier prix 3 à 4 fois moins cher que le commerçant
7. Augmenter son offre par petits pas
8. Si ça coince, prenez des nouvelles de la famille, complimentez le sur son magasin...

Comptez 30 minutes pour un bon prix (et oui, il faut du temps) et le matin est plus propice (présage d'un bon CA)

Lire la suite

Cuisine Facile : Boulettes de sardines

28 Février 2009 , Rédigé par Yves

pour 6 personnes
Sardines 1kg : 7dhs
Bouquet de coriandre (le vendeur m'en donne 3 pour 1dh)
Tomates 1kg : 3 dhs
Cumin poudre 1 cuillère (10dhs les 100gr) . Le cumin s'évente vite. Il vaut mieux en acheter peu et souvent.
Gingembre 1 cuillère
1 gousse d'ail
1 verre de riz.


2 verres de riz si pas d'accompagement
2 carottes
2 pommes de terre

charmoula
4 grandes cuillères persil ou coriande
Sel, poivre, piment doux et un peu de colorant alimentaire
Cumin et gingembre
Huile d'olive
2 gousse d'ail



Laver les sardines (elles sont rarement écaillées), Enveler la tête, l'arête centrale, la queue la nageoire dorsale.
Lavez, épépinez (enlève de l'acidité surtout si elles ne sont pas mures) et râpez les tomates (c'est beaucoup plus rapide que de les monder et les couper)
Lavez la coriandre et conservez les feuilles

Passez la coriandre, l'ail et les sardines au mixeur pour obtenir une pâte homogène. Salez

Insérez le riz à la pâte de sardine
Ajoutez les épices et mélangez la pâte.
Confectionnez le petites boulettes (taille d'une petite mandarine)
Lire la suite

L'âme du Maroc Version 2008-2009

13 Février 2009 , Rédigé par Yves Publié dans #... Les excursions régionales

La communication touristique du Maroc fait peu neuve avec cette magnifique campagne 2008-2009. L'office national Marocain du Tourisme déclenche une offensive publicitaire pour affronter un contexte économique mondial morose (crise financière, pouvoir d'achat en baisse, concurrence accrue de la Tunisie, Turquie, Grèce, Espagne et Egype).


“Il y a des pays qui font grandir l'âme.”
Originale, décalée, mais surtout pertinente... Cette nouvelle accroche va, sans aucun doute, “marquer les esprits”.
Le positionnement de la campagne est “Le Maroc, une culture authentique et vivante.”
Un soupçon de fantastique.
La volonté de s'écarter des clichés et des images de cartes postales (sourires, monuments et golfs)
Le fil rouge choisi, “faire grandir l'âme”, il ne restait alors plus qu'à trouver un moyen de représenter cette fameuse “âme”.
Le réalisateur anglais Laurence Dunmore s'est alors servi de la symbolique d'une petite boîte blanche qu'un touriste lambda emmène partout avec lui lors de son voyage au Maroc... Cette boîte grandit peu à peu au fur et à mesure des rencontres et des nouvelles sensations que vit ce touriste, engrange les beautés du patrimoine, de la culture et des traditions marocaines.


De très belles images montées sur une musique qui donne envie de s'évader et un panel, non-exhaustif des possibilités de voyage au Maroc: de Marrakech aux magnifiques plages du littoral, du surf à la randonnée, d'un feu de camp avec des nomades dans le désert à la rencontre autour d'un thé... Et en clin d'oeil final, l'apparition d'une jeune femme dans les dernières secondes entamant seule un périple au Maroc afin de montrer aux futurs visiteurs que le Royaume est un petit paradis pour voyager en toute sécurité.

Parmi les catégories de touristes ...
1. Les habitués 2. Les passionnés du confort 3. Les farnientes 4. Les sans-soucis 5. Les enthousiastes 6. Les voyageurs du monde 7. Les aventuriers
  ... La campagne cible les 4 derniers groupes. Les 3 premières catégories sont couvertes par les offres nationales.

A voir le site de l'Office du Tourisme


Lire la suite

Pain TAFARNOUT du Souss Massa (Maroc)

12 Février 2009 , Rédigé par Yves Publié dans #... Découvertes à Taroudant

Le pain TAFARNOUT ou AFAMOU (pain au four en berbère) est le pain quotidien et aliment de base des régions de Taroudant, Agadir et Zagora.

Dans la région du souss, le pain tafarnout est servi avec les tajines. Il sert ainsi de couverts.

A la manière traditionnelle, chez l'habitant, le pain sera accompagné du LIDAM composé d'un assortiment ...
  • d'huile d'argan
  • d'AMLOU (pâte d'amande grillées ou cacahuettes à l'huile d'argan)
  • d'OUDI (beurre mélangé à du thym)
  • d'huile d'olive
  • de confiture
  • ou de miel.
Cet assortiment est présenté dans de petites assiettes et l'invité trempe son pain dans l'huile, le beurre ou le miel. 

Les femmes fabriquent leur pain dans de grands plats en terre cuite et parfois dans les socles des tajines. Elles disposent la farine et le sel dans le plat et émiettent la levure fraîche par-dessus. Avec la main habilement creusent un puit et versent de l’eau tiède tout en mélangeant activement la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne malléable. Ensuite elles divisent le pâton en deux écrasant la première boule avec leurs doigts bien à plat, frappant celle-ci à toute vitesse avec la paume intérieure de leurs mains.




Comme en France, le pain est un pillier de la culture marocaine. Chaque région a son type de pain, son mode de meunerie et son mode de cuisson.
  • Pain TAFARNOUT : région du SOUSS
  • Pain AMARIA : Préparé pour la fête de l'Aïd el Kébir
  • Pain aux graines de LIN : Préparé pendant le ramadan car les graines de lin sont fortifiantes.
  • Pain CRONE (ou MELA): Pain marocain par excellence . 2/3 Orge, 1/3 blé tendre ou Semoule fine (jusqu'à 1 heure de pétrissage).
  • Pain KRACHEL de Fès
  • Pain aux olives
  • Pain REDAD préparé quand le four extérieur est inutilisable par la pluie, cuit sur des galets ou petits cailloux dans un farah en terre cuite...
  • Pain TARNOUTE de Taliouine
Lire la suite

Rencontre au Tizi N'Test

3 Février 2009 , Rédigé par Yves Publié dans #... Le souk de Taroudant

Un petit bonjour à Mohamed le Saharaoui. Cette rencontre fut joyeuse. Quel tempérament ce Mohamed qui se déplace en bus de ville en ville pour vendre ses objets choisis.















Dans son sac que de merveilles...  Bracelets, colliers saharaouis, poignards...




Remarquez le bougeoir en argent d'influence juive. Ci dessous, une magnifique théière en argent





















Une devinette : C'est quoi l'objet ci dessous...






















Réponse : Un cadenas en argent et sa clef.
Mohamed Saharaoui 061.87.21.72
Lire la suite